AccueilCritique

Critique

 

Désorientale (Djavadi Négar)

note: 5Où chacun désapprend ce qu'il pensait savoir ... Isabelle F. - 5 mars 2019

Kimiâ, la jeune narratrice (ressemble-t-elle à l'auteure ?), nous livre un récit passionnant qui plonge dans un Iran inattendu, depuis la fin du XIXème siècle dans la maison de son arrière-grand-père Montazemolmolk, à l'engagement politique de ses parents, intellectuels et farouches opposants aux régimes du Shah puis des Ayatollah. Contraints à l'exil avec leurs trois fillettes, ils s'installent à Paris, ville magnifiée et tant de fois rêvée ... qui ne ressemble pas du tout à ce qu'ils attendaient. Kimiâ, en quête de son identité, encombrée d'un corps qui lui échappe, se jette dans une post-adolescence violemment tourmentée sur fond de Rock-punk, de squats sordides et de rencontres qui l'aideront à devenir cette "autre", faite de blessures et de révoltes.