AccueilCritique

Critique

 

Sorry to bother you (Boots Riley)

note: 3Oeuvre afro-américaine indépendante et singulière Isa B. - 29 novembre 2019

Ce premier film de Boots Riley réjouit en même temps qu'il inquiète comme seules les grandes oeuvres savent le faire. Ce réalisateur parvient par la satire à mettre en scène de grands problèmes de la société américaine, à pointer des responsables et à inviter à réfléchir à des solutions.