AccueilDernières critiques

Dernières critiques

 

Jusqu'à la garde (Xavier Legrand)

note: 4Un thriller familial intense et saisissant Isabelle F. - 22 février 2019

Une banale histoire de divorce qui démarre comme un clin d’œil à Bertrand Blier et ses vrais/faux documentaires. Dans le bureau de la juge, le père demande la garde partagée de Julien, 11 ans. La mère ne veut pas. Denis Ménochet incarne un colosse anéanti et tortueux, Léa Drucker une mère silencieuse et pétrifiée. La violence est là qui bruisse dans une réalité anxiogène, peu à peu asphyxiante jusqu'au final en huis clos, à la fois austère et terrifiant. Une écriture précise, une caméra généreuse qui font un film dense, sans esbroufe et terriblement prenant.

Petit point (Giancarlo Macri)

note: 5Un livre pour tous les petits, même ceux qui ont grandi Géraldine - 22 février 2019

Un petit point noir. Puis des milliers de petits points noirs. La vie est belle chez eux.
Arrive un petit point blanc. Et, des milliers de petits points blancs.
Points blancs, points noirs se rencontrent, parlent de leurs différences, s’entraident…
Des pointillés pour parler du monde, de la tolérance et la solidarité.

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres n° 1 (Emil Ferris)

note: 5Un chef d'oeuvre à ne pas manquer ! Juliette - 22 février 2019

Fauve d'or au festival d'Angoulême 2019, "Moi ce que j'aime c'est les monstres" est le chef-d’œuvre d’une artiste singulière.
La première chose qui interpelle dans cette BD, c'est le graphisme si particulier, à mi-chemin entre Crumb et Maurice Sendak. Un style unique, déroutant.
Mais c'est aussi une histoire captivante, celle d’une ado qui consigne dans ses carnets les résultats d’une enquête suite à la mort étrange de sa voisine.
Enfin, le parcours de son auteur, Emil Ferris, est lui-même étonnant puisqu’elle s’est tournée vers la Bd à 40 ans, après une grave maladie.